La méthodologie de la dissertation juridique

© Copyright 2010 CorbisCorporation

© Ben Hupfer/Corbis

 

La dissertation juridique, ou dissertation en droit est le sujet théorique par excellence des examens de droit.

Rien à voir avec le commentaire d’article ou le cas pratique. Elle constitue l’une des causes principales du fort taux d’échec des étudiants en droit en première année.

En effet, quoi de plus irritant que de rater une dissertation juridique parce qu’on a mal lu le sujet ?

Voici donc la méthodologie de la dissertation juridique.

Étapes préparatoires de la dissertation juridique

 

1 – Comprendre le sens du sujet de dissertation juridique

 

Vous devez lire plusieurs fois l’énoncé de la dissertation juridique et faire attention à chaque détails (virgules, singuliers, pluriels, petits mots comme « et, ou, dans, en matière de, en cas de, etc. »).

Analysez les expressions entières et non le mot seul.

Par exemple : « l’action en nullité » n’est pas la même chose que la « nullité ».

Il arrive aussi que le professeur emploi dans l’énoncé des termes comme analyser, montrer, commenter ou comparer. Ces indications vous aiguillent sur le genre et la tournure que devra prendre votre dissertation.

 

2 – Situer, cerner et délimiter le sujet de la dissertation juridique

 

Vous devez faire attention à différents éléments dans l’énoncé de la dissertation juridique, notamment :

  • La terminologie : le sens des mots composant le sujet
  • Le fond : notions, idées évoquées, questions impliquées
  • La place et l’importance de ces questions dans le plan général du cours
  • Les limites du sujet par rapport aux notions et aux règles voisines

 

3 – Faire l’inventaire du contenu

© Copyright 2011 CorbisCorporation

© Radius Images/Corbis

 

Si vous avez du temps pour rendre votre dissertation juridique :

  • Allez d’abord jeter un coup d’œil à vos notes de cours, votre manuel et vos documents de TD. Si c’est insuffisant, complétez avec un autre manuel, un traité ou une encyclopédie.
  • Au fur et à mesure de vos lectures, relevez ce qui entre dans le sujet : théories marquantes, arrêts importants, exemples, dates etc.

Conseil : Ne refermez jamais un document intéressant sans en avoir extrait quelque chose ou noté sa référence.

Si vous avez très peu de temps pour rendre votre dissertation (comme un partiel), sachez que le correcteur en prendra compte dans la notation. Toutefois, vous allez devoir faire un effort de mémoire.

Même si les profs ont parfois la ruse de « maquiller » les intitulés pour susciter chez vous un effort de réflexion, les sujets de dissertation de droit s’éloignent rarement du cours. Si vous connaissez votre cours, et notamment son plan, vous allez vite avoir de nombreuses idées pour répondre à la problématique.

Réunissez donc vos connaissances, faites en l’inventaire précis et un tri sélectif.

 

Rédaction de la dissertation juridique

 

L’introduction de la dissertation

 

C’est l’introduction de la dissertation juridique qui donne la première (bonne ou mauvaise) impression au correcteur. Voici les étapes à respecter pour une bonne introduction de dissertation en droit :

 

1 – L’amorce

Vous ne pouvez pas entrer dans le vif du sujet à froid. Il faut d’abord l’introduire. Votre amorce peut être une citation, des statistiques habilement utilisées ou même une simple phrase.

Par exemple : Pour un sujet comme « l’application de la loi dans le temps en matière de contrats », vous pouvez souligner d’emblée l’inflation législative contemporaine et les modifications successives du régime de situations juridiques déterminées qui en résultent.

 

2 – Situer la question à traiter dans l’ensemble de la matière

Vous devez, au fur et à mesure, indiquer, puis écarter certaines questions voisines n’entrant pas exactement dans le sujet, mais cependant utiles à sa compréhension.

Par exemple : Pour le sujet précédent, vous évoquez d’abord d’une manière générale les conflits de lois dans le temps en droit privé, puis vous les étudiez de manière plus précise, en matière de contrats.

 

3 – Définir les termes juridiques

Vous devez définir les notions clés de l’énoncé de la dissertation juridique. Vous pouvez le faire au fur et à mesure que vous situez de plus en plus précisément la question.

 

4 – Intérêt, évolution et positivité du sujet

© Copyright 2010 CorbisCorporation

© Dirk Anschütz/Corbis

L’intérêt du sujet consiste à répondre à la question suivante : « Pourquoi dois-je parler de ce sujet ? ».

Il faut donc rechercher pourquoi le sujet a été donné et le souligner.

Ces intérêts peuvent être en rapport avec l’actualité législative, viser une distorsion entre la législation existante et les besoins pratiques, viser des aspects sociologiques du droit, désigner une controverse doctrinale ou être en rapport avec l’évolution du droit.

Si le sujet s’y prête, donnez quelques indications précises sur des conceptions ou des principes en vigueur à telle époque, dans tel pays et qui méritent de retenir l’attention.

Enfin, vous précisez (en vous gardant de traiter d’emblée le sujet) si le sujet relève du droit normatif (lois, règlements), de la coutume, de principes généraux du droit non écrits, de la jurisprudence et/ou de la doctrine.

Votre introduction de dissertation juridique ne doit SURTOUT PAS comporter de décisions, de solutions du droit positif ou d’opinions doctrinales.

 

5 – La problématique

Il y a forcément un ou plusieurs problèmes de droit que pose l’énoncé de la dissertation juridique. Vous devez l’exposer clairement.

Par exemple : Pour le sujet l’application de la loi dans le temps en matière de droit des contrats, il est important de mettre l’accent sur les deux impératifs contradictoires que sont la sécurité juridique des parties au contrat (qui commande la survie de la loi ancienne) et l’intérêt général et l’unité du droit qui commande l’application immédiate de la loi nouvelle.

 

6 – L’annonce du plan

© Copyright 2010 CorbisCorporation

© Tom Grill/Corbis

L’annonce du plan de votre dissertation ne doit pas tomber sèchement mais être amenée par quelques phrases qui justifient habilement la division en deux parties. Si vous avez du mal, regardez comment les auteurs (dans les articles ou les notes de jurisprudence) le font.

Oubliez les annonces de plan comme celle-ci : « dans un premier temps nous verrons, dans un second temps nous verrons ».

Voici quelques exemples d’annonce de plan :

  • « Afin de déterminer s’il existe une différence de (…) entre les deux notions, il convient d’abord d’analyser le fondement de ces deux notions (I), avant d’en préciser les effets (II).
  • « Alors que sa fonction politique est en déclin (I), sa fonction administrative ne cesse de s’élargir (II) ».
  • « L’équilibre entre ces intérêts contradictoires est désormais assuré par le droit positif qui a formulé deux règles : « d’une part…(I) ; d’autre part… (II) ».

 

Développement de la dissertation juridique

 

Le plan de votre dissertation doit être en deux parties titrées I, II, chacune des parties étant généralement divisée en sous-parties (A, B), annoncées par quelques lignes directrices (chapeaux et transitions).

Un bon moyen pour construire un plan logique de dissertation juridique consiste à résumer en quelques lignes votre réponse au sujet donné, en insistant sur les conjonctions de coordination (mais, ou, et, donc, or, ni, car). Il vous faudra ensuite diviser ces lignes directrices pour donner naissance aux intitulés des parties et des sous parties.

Evitez surtout :

  • Les plans qui conduisent à faire des répétitions d’une partie à l’autre
  • Les plans chronologiques (ils sont plus appropriés en histoire du droit)
  • Les plans qui donnent lieu à des parties trop déséquilibrées
  • Les plans inadaptés au sujet : chacune des parties doit donc répondre à la question posée, sous un des aspects

 

Cet article vous a plu ?
Téléchargez gratuitement
Le Code civil et le Code de commerce sous format électronique ainsi que le Guide de l’étudiant en droit.

28 commentaires

28 Commentaires sur La méthodologie de la dissertation juridique

  1. DouniaNo Gravatar

    La dissertation en droit, c’est comme le loto, on ne sait jamais quelle note on aura. Merci bcp pour votre méthodologie en tout cas. Elle m’a vraiment aidé !
    Est-ce que vous auriez des plans types ou des exemples de la dissertation de droit ?

     
  2. MarioNo Gravatar

    Article très complet merci; je m’entraine déjà à regarder les sujets de dissertation juridique en droit. On dirait pourtant que la méthodologie de la dissertation de droit ressemble à la méthodologie de la dissertation en philosophie

     
  3. LaetitiaNo Gravatar

    Dommage que votre méthodologie de la dissertation juridique ne soit pas expliquée en vidéo ! merci bcp toutefois c très claire

     
  4. SarahNo Gravatar

    Je n’arrive pas à voir la vidéo pour cette méthodologie de la dissertation juridique, est ce normal?

     
  5. zenabouNo Gravatar

    merci pour l’article il est vraiment complet pour moi! je ne vais pas arrêter de m’entraîner !

     
  6. MoboubereNo Gravatar

    merci cet article m’a vraiment servi

     
  7. goita ichakaNo Gravatar

    vraiment tres comprehensible merci

     
  8. VincentNo Gravatar

    La vidéo ne marche plus ?

     
  9. LAOUALINo Gravatar

    J’ai beaucoup aimé votre méthodologie. mMrci pour nous avoir donné plus d’éclaircissement.

     
  10. ousmaneNo Gravatar

    Seul les études font libres l’homme de l’ignorance!!

     
  11. moussaNo Gravatar

    Je l’ai beaucoup aimé merci !

     
  12. augustinNo Gravatar

    merci pour votre methode et d’ailleur pouvez vous donnéer de plusieurs exercices en droit ?

     
  13. MariusNo Gravatar

    Merci! c’est claire, mais je voudrais en plus un exercice type redigé

     
  14. MoctarNo Gravatar

    Exercice très aléatoire. Je pense qu’il y a une différence d’approche sur certains points selon les professeurs.

     
    • MohamedNo Gravatar

      C’est vrai. Mais il y a une base commune reconnue par tous les profs.

       
      • rimNo Gravatar

        pouvez vous nous faie part de cette base commune ? je suis en premiere année et jai tellement peur de rater , ce serai vraiment sympa de votre part

         
        • MohamedNo Gravatar

          Cette base commune ? C’est à dire ?

           
  15. Mamy gotsoNo Gravatar

    Merci beaucoup,c’est très belle méthode

     
  16. ewato jean briceNo Gravatar

    moi j’aimerais voir un exemple de dissertation rédiger pas pour faire un copier coller mais je croire que cela va beaucoup nous aider merci

     
  17. MariamaNo Gravatar

    C’est très claire vos explications. Merci beaucoup.

     
  18. WILFRIED JEANNo Gravatar

    la priorite pour tout juriste est de pouvoir maitriser les exercices juridique mais pour moi mieux serait de comprendre et maitriser la dissertation .

     
  19. bilalNo Gravatar

    Très intéréssant la méthodologie de la dissertation, je commmence à voir très claire.

     
  20. MoiseNo Gravatar

    Felicitation. ca ete tres bien et bien explicite

     
  21. elimaneNo Gravatar

    encor une fois merci c²est pas difficile a comprendre

     
  22. MOHAMEDNo Gravatar

    J AIMRAI BCP VOIR UN EXAMPLE DE DISERTATION REDIGER PAS POUR FAIRE COPE COLE.JE CROI QUE CELA VA BCP NOUS AIDE ET MERCI

     
  23. MélissaNo Gravatar

    Bonsoir, j’aurai une question. Etant en première année de droit, il semblerait que j’ai des difficultés en ce qui concerne la méthodologie de la dissertation.
    On viens de me rendre une mini-colle, et j’ai eu 5.5 car d’après mon chargé de TD j’étais partiellement HS ( en effet… ) et que ma méthodologie est à « parfaire ».

    Pouvez-vous m’aider à m’améliorer afin que je réussisse mes dissertations svp ? Les partielles approchent et je commence à monter en pression…
    Merci d’avance !

     
    • MohamedNo Gravatar

      Bonjour Mélissa,
      Le plus important, c’est de coller le sujet. Un conseil, apprenez votre plan de cours et essayez de l’intégrer (les idées du moins) dans votre dissertation. C’est le meilleur moyen de ne pas être HS. Attention, si les notions sont transversales, il faut sélectionner les parties du plan à intégrer.

      N’hésitez pas à nous envoyer des exemples si besoin.

      Bon courage

       
  24. MélissaNo Gravatar

    Bonsoir,

    Merci pour votre réponse !
    On m’as aussi beaucoup conseillé d’apprendre mes plans par coeur car cela pourrait beaucoup m’aider, cependant je ne vois pas de quelle façon. J’ai peur de m’en mêler les pinceaux en réalité. Avez-vous des conseils pour parfaire ma méthodologie ? et surtout faciliter mes révisions car j’ai le sentiment de ne pas être efficace. A part apprendre tous mes cours, je ne sais pas quoi faire ?

    Merci encore !

     

Ajouter un commentaire